Quelles sont les réglementations d’un vélo électrique ?

Quelles sont les réglementations d’un vélo électrique ?

Quelles sont les réglementations d’un vélo électrique ?

Un vélo électrique est un vélo un peu particulier. En effet, contrairement à son grand ancêtre le vélo classique à pédaler, ce dernier est doté d’une assistance électrique. La particularité d’un vélo électrique, c’est bien le fait que son utilisateur n’est pas toujours obligé de pédaler pour se fatiguer. Étant donné que le vélo classique soit réglementé, vous vous en doutez bien que le vélo électrique l’est aussi. Suivant les règles à respecter lorsque vous roulez en vélo électrique :

  • Il est impératif que la puissance nominale de votre vélo électrique ne dépasse pas les 250 Watts
  • Le moteur du vélo électrique doit s’arrêter au-delà des 25 km/h
  • Le déclenchement du moteur se fait uniquement lorsque l’utilisateur se met à pédaler et doit s’arrêter lorsque ce dernier cesse de le faire

Avant de vous procurer un vélo électrique, il est important que vous compreniez qu’il s’agit d’une assistance et non d’un vélo à propulsion. On retient d’ailleurs le nom VAE (vélo à assistance électrique). Il est formellement interdit d’équiper sont vélo d’un quelconque moyen de propulsion, cela est d’ailleurs fortement sanctionné par la loi et passible d’amendes en cas d’infractions. Pour être sûr et éviter toute mauvaise surprise, on vous conseillera donc de vérifier si votre vélo électrique respecte les normes. Il vaut d’ailleurs mieux s’assurer d’avoir un vélo électrique homologué.

Suivant quelques autres obligations qui s’appliquent aux vélos électriques :

  • Il doit être vendu monté et réglé suivant les normes
  • Une notice doit d’utilisation doit absolument accompagnée le vélo électrique à l’achat
  • Le vélo doit être doté de tous les dispositifs d’éclairage et de signalisation visuelle, il ne faut pas oublier l’appareil avertisseur
  • Chaque roue doit être dotée d’un système de freinage indépendant

Est-il obligatoire de faire assurer son vélo électrique ?

En raison de la particularité même du vélo électrique, vous vous poser la question s’il est nécessaire de le faire assurer. La question d’assurance obligatoire n’est pas effective pour un vélo électrique, en revanche, on ne saurait mieux vous conseiller que de le faire assurer. Il faut savoir qu’un vélo électrique demeure un moyen de locomotion à cycle, aussi l’assurance responsabilité civile suffit largement. Il est des cas où il est plus que conseillé de faire assurer son vélo électrique. Si vous vous en servez comme d’un outil de travail par exemple, vous gagnerez à la faire assurer. Si vous êtes une personne prévoyante, n’hésitez surtout pas à opter pour une assurance vol. Si jamais votre vélo électrique se fait voler, il sera plus simple de l’identifier si vous avez souscrit à une assurance vol. En ce qui concerne les diverses assurances pouvant prendre effet sur votre vélo électrique, il est conseillé de directement vous rendre auprès de votre assureur pour avoir des informations plus complètes et plus sûres.